Menu

General Dynamics

Sélection

Les affiches de la general dynamics par erik nitsche

M0405_nautilus_détail.jpg


ERIK NITSCHE

Graphiste et designer suisse immigré aux USA, Erik Nitsche est un véritable pionnier du graphisme industriel. Il révolutionne le design des imprimés techniques et des rapports annuels des sociétés. Attentif aux détails, il s’est spécialisé dans les domaines technologiques en privilégiant les formes simples, élégantes, géométriques et colorées.

En 1955 il est appelé comme Art Directeur de la General Dynamics, grande compagnie industrielle américaine nouvellement fondée, à laquelle il donnera une identité graphique forte et moderne.

C’est à l’occasion des premières conférences de l’Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA-IAEA) de 1955 et 1958, que le graphiste Erik Nitsche a dessiné la célèbre série d’affiches pour General Dynamics.

Erik Nitsche crée des affiches à valeur hautement symbolique en s'appuyant sur le "Style Suisse International" aidé par la maîtrise de la lithographie de son ami imprimeur Roger Marsens à Lausanne.

General Dynamics, Атомы на служнбе мира, Astrodynamics, Atoms for peace

1955 – Erik NITSCHE

CHF 1860.–

Nouveau

GENERAL DYNAMICS

La General Dynamics a été fondée en 1952 par la fusion d’Electric Boat et de Canadair Ltd. Cette société industrielle est à l'avant-garde de la recherche scientifique dans les domaines de l’énergie atomique, de l’électricité, de l’électronique, de l'aérodynamique et de la dynamique spatiale.

L’entreprise fabrique des avions, des fusées, des centrales nucléaires et des instruments médicaux avant tout pour le gouvernement américain. Elle a notamment construit le Nautilus, le premier sous-marin à propulsion nucléaire.

La compagnie a été très active lors des premières conférences de l’AIEA de 1955 et 1958. Elle charge son directeur de la communication Erik Nitsche de produire une série d’affiches pour General Dynamics pour promouvoir dans le public les nombreux domaines de recherches liés aux nouvelles technologies.
A cette époque, la foi dans la science est immense, les ressources sont considérées comme illimitées, le progrès est en marche et tout semble possible.

Ces affiches sont une véritable campagne de lobbyisme, non pas pour vendre directement un produit, mais pour informer le public de manière plus large sur la recherche scientifique et les avancées de la technologie.

banniere_site_chillon.jpg2 affiches du Nautilus de la General Dynamics placardées devant le Château de Chillon en 1955


Aujourd’hui les affiches de la General Dynamics sont devenues des icônes des années 50 et de l' "Atomic age", elles font parties des collections des musées et sont très recherchées des collectionneurs d'Avant-Garde.

La collection complète est rare et difficile à rassembler.

La conférence internationale sur l’utilisation de l’énergie atomique à des fins pacifiques

La 1ère conférence internationale sur l’utilisation de l’énergie atomique à des fins pacifiques a eu lieu au siège des Nations-Unies à Genève du 8 au 20 aôut 1955.

Tous les aspects de l'Energie atomique vont être discutés, de l'exploitation du minerai aux centrales nucléaires en passant par la recherche universitaire et l'utilisation médicale.

Le résultat de cette conférence a permis la création en 1956 de l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique, (AIEA- IAEA) qui sera entérinée par presque tous les états lors de la 2ème conférence en 1958

La première série pour la conférence de 1955 est composée de 6 affiches en 6 langues, l'Anglais, le Français, le Russe, l'Allemand, le Japonais et l'Hindi.


General Dynamics, Atoms for peace

1955 – Erik NITSCHE

CHF 2130.–

L'Atome pour la Paix 1955


'La pyramide des drapeaux'

Première affiche de la série, cette pyramide des drapeaux symbolise l'ensemble des nations sous le sigle de l'atome chapeauté par le slogan anglais de la conférence 'l'atome pour la paix'

L'affiche du Nautilus

General Dynamics, L'atome au service de la paix, hydrodynamics

1955 – Erik NITSCHE

CHF 2670.–

< L'atome au service de la paix, hydrodynamics"
L'affiche la plus fameuse des General Dynamics, avec le globe terrestre au centre et le coquillage d'un nautile. De cette spirale sort le sous-marin Nautilus, le summum de la technologie.


Version de l'affiche USS Nautilus pour le territoire américain >



General Dynamics, USS Nautilus

1955 – Erik NITSCHE

Prix sur demande

Le Nautilus est le premier sous-marin à propulsion nucléaire, qui entre autres records, passera sous la glace du Pôle Nord.

Sur cette affiche, Erik Nitsche symbolise dans un raccourci fulgurant les 4 milliards d'années de l'évolution de la vie sur terre.

Au centre, le globe terrestre et la spirale d'un nautile, mollusque descendant des ammonites et symbole de la vie dans les océans, du temps et de l'évolution.

De ce nautile géant s'élance à la conquête des mers, le sous-marin Nautilus, aboutissement suprême de la technologie et de la connaissance humaine.

.

Eric Nitsche et Roger Marsens, working on the lithographic stone of the General Dynamics Nautilus poster

1955 – ANONYME


Erik Nitsche et l'imprimeur Roger Marsens travaillant sur la pierre lithographique du Nautilus en 1955




Les affiches en Russe, en Allemand, en Japonais et en Hindi de 1955

General Dynamics, Атомы на служнбе мира, Astrodynamics, Atoms for peace

1955 – Erik NITSCHE

CHF 1860.–

Nouveau

< "L'atome au service de la Paix" en Russe sur l'affiche "Astrodynamics", qui illustre les recherches sur la balistique et la mise en orbite de fusées.


Texte en Allemand sur l'affiche "Aerodynamics" qui représente, en pleine guerre froide, la tentative de lancement d'avions à propulsion nucléaire capables de voler pendant une semaine. Les silhouettes des avions sont des B-36 mis en service en 1954. >

General Dynamics, Atome im dienste des Friedens, aerodynamics

1955 – Erik NITSCHE

CHF 1260.–

General Dynamics, Atoms for peace, electrodynamics

1955 – Erik NITSCHE

CHF 1080.–

< "L'atome au service de la paix" en Hindi.
Sur l'affiche "electrodynamics" l'électricité nucléaire, symbolisée par l'atome au centre d'une ampoule, éclairera le monde.

Surnommée parfois le "Rubik's cube" cette affiche en Japonais avec son sous-titre "nucléodynamics"
fait référence à la recherche moléculaire. >
Une belle représentation symbolique d'une molécule organique ou d'une section d'ADN.

General Dynamics, Atoms for peace, nucleodynamics

1955 – Erik NITSCHE

CHF 1070.–

Affiches de la General dynamics de 1956

L’atome pour la paix

Dans cette 2ème série de l'atome pour la paix imprimées en 1956 Erik Nitsche traduit le slogan en 5 langues: Arabe, Espagnol, Français, Italien et Allemand.

General Dynamics, Radiation dynamics

1956 – Erik NITSCHE

CHF 1570.–

< "L'Atome pour la Paix" en arabe. Sur cette affiche dont le sous-titre est "Radiation Dynamics" Erik Nitsche d'une manière très poétique nous parle des recherches sur les mutations et l'irradiation des végétaux, préludes aux manipulations génétiques d'aujourd'hui.

"Solar Dynamics" >
Sur cette affiche en espagnol, une mosaïque en cercle concentrique symbolise l'étude scientifique du soleil et les recherches pour la production d'énergie par des centrales solaires à miroirs.


General Dynamics, Solar Dynamics, el atomo para la paz

1956 – Erik NITSCHE

CHF 1970.–

General Dynamics, Atome im Dienste des Friedens, basic forces

1956 – Erik NITSCHE

CHF 1830.–


"L'Atome au service de la paix, Basic forces" en allemand. Sur cette affiche Erik Nitsche illustre la recherche sur la gravitation et l'electro-magnétisme, forces fondamentales qui régissent la matière, des micro-ondes aux mouvements des étoiles.

Le point rouge dans un rond blanc peut représenter un atome ou un soleil, mais peut aussi être interprété comme un oeuf, symbole du big bang, commencement de l'univers et du temps.

General Dynamics - Atomo per la pace, servodynamics

1956 – Erik NITSCHE

Prix sur demande

< "Atomo per la pace, Servodynamics". Une superbe illustration du travail des premiers ordinateurs, 3 lumières de couleurs clignotent comme un feu de signalisation dans un réseau de synapses informatiques.

General Dynamics. L'atome au service de la paix, Nuclear fusion

1956 – Erik NITSCHE

CHF 1930.–

Sur l'affiche en français avec le sous-titre "Nuclear Fusion" les multiples couches de couleurs suggèrent l'écrasement de la matière, de l'extérieur foncé vers un centre plus clair. Cet effet de compression est renforcé par les 2 flèches opposées qui chauffent au rouge la barre de plutonium.

C'est une manière géniale d'illustrer la fusion nucléaire controlée. Erik Nitsche au top de la symbolique et de son art.

AFFICHES DE LA 2ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR L’UTILISATION DE L’ÉNERGIE ATOMIQUE À DES FINS PACIFIQUES

Exploration de l’univers 1957-1958
Exploring the UniversE

Série de 7 affiches réalisées pendant la seconde conférence internationale sur l’utilisation de l’énergie atomique à des fins pacifiques qui s’est tenue à Genève en septembre 1958.
Toutes les affiches de cette série ont comme titre "Exploring the universe" et représentent toutes les directions de la recherche technologique.

General Dynamics, Exploring the Universe, first steps into space

1957 – Erik NITSCHE

CHF 2170.–

< "Exploring the universe, First steps into space" Premiers pas dans l'espace.
Cette affiche parfois surnommée poétiquement la "Raie manta" représente en fait une aile d'avion dans une soufflerie avec un graphique des flux d'air.

"Exploring the universe, Subatomic worlds" Les mondes sub-atomiques. >
Surnommée par certains "Boson de Higgs" cette image abstraite inspirée par les Arts du "Dropping" et de "l'Abstraction Lyrique" illustre les traces de poussières d'atomes dans un accélérateur et collisionneur de particules.


General Dynamics, Exploring the Universe, subatomic worlds

1957 – Erik NITSCHE

CHF 920.–

General Dynamics, Exploring the Universe, worlds without ends

1957 – Erik NITSCHE

CHF 3240.–

"Exploring the universe, worlds whithout ends"

Des mondes sans fins.

Une petite fusée propulsée dans l'infini des galaxies et des trous noirs.

Dans cette superbe affiche pour les recherches qui mèneront à la conquête spatiale, Erik Nitsche réussit le tour de force d'illustrer un trou noir, qui est par définition invisible. Sa masse est tellement grande qu'aucune lumière ne s'en échappe.
C'est exploit visuel est rendu possible par le contraste entre un noir profond imprimé en plusieurs passages lithographique et un blanc intense lui aussi sur-imprimé.

"Exploring the universe, Wheather control" contrôle du climat.

Le texte de cette affiche exprime les recherches pour comprendre, tenter de contrôler et modifier les pluies et la météo, grâce à la chimie symbolisée par le flacon Bécher.
A ce jour les seuls résultats (modestes) obtenus pour provoquer de la pluie ou des chutes de grêles l'on été par pulvérisation de iodure d'argent.

Cette affiche nous rappelle un épisode de la guerre froide: Les premières tentatives américaines de lancer des fusées spatiales se sont soldées par plusieurs échecs. Les fusées explosaient au décollage alors que en 1957, l'année de cette affiche, les russes envoyaient leur Spoutnik en orbite.

Dans leur paranoïa anti-soviétique, les militaires américains étaient persuadés que les russes étaient capable de maîtriser la météo et de diriger la foudre sur leurs fusées.
Pour essayer de comprendre comment les russes détruisaient les fusées américaines, le gouvernement a dépensé des millions pour soutenir la recherche sur la météo. Programme dont a bénéficié la General Dynamics.



General Dynamics, Exploring the universe, Weather control

1957 – Erik NITSCHE

CHF 1630.–

General Dynamics, basic forces, exploring the Universe

1958 – Erik NITSCHE

CHF 2130.–


Ces 2 affiches ont été re-imprimées dans la série "Exploring the Universe"

< Basic forces

Nuclear fusion >







General Dynamics, exploring the Universe, Nuclear fusion

1957 – Erik NITSCHE

CHF 1930.–

"Exploring the universe, The energetic sea" L'énergie de la mer.

L'illustration de la mer en mouvement renforcée par l'image de la méduse, symbolise les recherches sur l'énergie des courants marins, des marées et des vagues.

Une des plus belles affiches de la série des General Dynamics, surnommée la "Méduse".

General Dynamics, Exploring the universe. The energetic sea

1958 – Erik NITSCHE

Vendu

L'affiche Triga

Triga 1958

General Atomic, Triga

1958 – Erik NITSCHE

CHF 1620.–


Triga est l’acronyme anglais pour «Training, Research, Isotopes, General Atomics» ce qui signifie Formation, Recherche, Isotope, Général Atomics.
Nom donné à un réacteur nucléaire expérimental construit par General Atomics, une division de la General Dynamics.





General Dynamics, Réacteur Triga Mark II

None – ANONYME

General Dynamics, Générateur Triga accessible au public lors de la conférence internationale sur l'utilisation de l'énergie atomique à des fins pacifiques de 1958

1958 – ANONYME

Le réacteur expérimental TRIGA a été dévoilé au public lors de la deuxième conférence internationale sur l’utilisation de l’atome à des fins pacifiques qui s’est tenue à Genève en Septembre 1958.

Affiches des départements de la General Dynamics

TRANSPORTS, Energie et produits industriels 1959-1960

Convair 880

General Dynamics, Convair 880: world's fastest jetliner

1959 – Erik NITSCHE

Prix sur demande

< "Convair 880, The world fastest jetliner" Le jet le plus rapide du monde.

Un design moderniste pour ce bijou de la construction aéronautique

En 1959 Convair, la division aéronautique de la General Dynamics, produit l'avion le plus rapide du monde, le Convair 880, en référence à sa vitesse très élevée de 880 pied par secondes (970 km/h).

A ce jour sa version modifiée, le 990 reste l'avion de transport civil le plus rapide jamais construit, à l'exception du Concorde. En effet aujourd'hui pour des question de rentabilité vitesse /consommation les avions volent légèrement plus lentement à une vitesse de croisière d'environ 900 km/h.


Electric Boat et Electronic Intelligence


"Electric Boat, Undersea Frontiers" Bateaux électriques, Frontières sous-marines.

General Dynamic a été fondée en 1952 par la fusion d’Electric Boat et de Canadair Ltd.

Electric Boat elle-même fondée en 1891 apporte la technologie navale et celle des moteurs électriques qui permettra le lancement du Nautilus en 1955.

General Dynamics, Undersea frontiers - Electric boat

1960 – Erik NITSCHE

CHF 2570.–

General Dynamics, electronic intelligence

1960 – Erik NITSCHE

CHF 2170.–

"STROMBERG-CARLSON, Electronic inteligence" L'intelligence électronique.

General Dynamics achète en 1955 la Stromberg-Carlson qui lui apporte sa longue expérience en électronique et dans les télécommunications.

Sur un fond de carte géographique Erik Nitsche superpose des portions de cercles concentriques qui représentent des émissions radios ou des signaux radars.

Dans une vision fulgurante, il dessine avec 40 ans d'avance le logo du Wi-Fi.
Une fois de plus Erik Nitsche est à l'avant-garde du graphisme et du design technologique.



Material Service, Energetic earth et Building material


Material service a été achetée par la General Dynamics en 1959

"Material Service, Energetic earth" L'énergie de la terre.

C'est dans les profondeurs que l'on trouvera l'énergie pour éclairer et chauffer nos maisons.

Sur cette affiche une flèche qui s'enfonce dans la terre passe du bleu, couleur froide, au jaune puis au rouge, la couleur la plus chaude. Dans l'arrière-plan des silhouettes de maisons dans la nuit, dont les fenêtres éclairées sont signes de chaleur et de vie.

Une fois encore Erik Nitsche, dans un raccourci génial, symbolise un domaine de recherche encore balbutiant à cette époque, mais porteur d'avenir.




General Dynamics, energetic earth, material service

1960 – Erik NITSCHE

CHF 1950.–

General Dynamics, Material Service, Building materials

1960 – Erik NITSCHE

CHF 3670.–


"Material Service, Building material"

Pour cette superbe affiche, Erik Nitsche va chercher l'inspiration dans la peinture de Piet Mondrian pour illustrer un échafaudage et du matériel de construction.


Liquid Carbonic, Medical gases et Industrial gases

"Liquid Carbonic, Medical gases" gaz médicaux.

Une spirale qui passe du violet (couleur moyennement froide) au bleu (très froide) jusqu'au noir du zéro absolu pour symboliser les techniques du froid et de l'azote liquide en médecine.

Cette fois c'est dans l'Art cinétique qui bat son plein à la fin des années 50 que Erik Nitsche prend son inspiration.

Avec cette spirale qui, si on la regarde de face, se met à tourner et nous entraine dans une chute sans fin, Nitsche annonce l'Art Optique et hallucinatoire qui naît officiellement en 1962, soit 2 ans après cette affiche.

Une fois de plus Erik Nistche à l'avant-garde de la création.

General Dynamics, liquid carbonic, medical gases

1960 – Erik NITSCHE

CHF 1930.–

General Dynamics, industrial gases, Liquid carbonic

1960 – Erik NITSCHE

CHF 1930.–



"Liquid Carbonic, Industrial gases"
gaz industriels

Un dessin très technique d'un enchevêtrement de tuyaux inspiré de l'usine de la division "Liquid Carbonic" à Oakland

General Dynamics, Usine de liquide carbonique à Oakland en Californie

None – ANONYME


Canadair

General Dynamics, CL-44, Canadair forty-four air cargo

1960 – Erik NITSCHE

CHF 950.–


"CL-44 Canadair forty-four air cargo"

Sur cette affiche pour l'avion cargo CL-44 construit par Canadair, filiale de la General Dynamics, Erik Nitsche choisit de dessiner une caisse en bois dans des tons bruns foncé au sol, qui s'allège et s'éclaircit à mesure qu'elle s'élève, jusqu'à devenir bleue azur, couleur du ciel.


La Mondialisation annoncée

Dans ces 2 affiches dans un style moderniste, les dernières General Dynamics imprimées par Roger Marsens, Erik Nitsche annonce le style des années 60 et la mondialisation.

General Dynamics, Convair 880 the world's fastest jetliner

1960 – Erik NITSCHE

CHF 1070.–

< Convair 880 The world's fastet jetliner" Le Convair 880, l'avion le plus rapide du monde.
Toutes les nations de toutes les couleurs portent le globe terrestre, traversé par le Convair 880 construit par la General Dynamics.

"Tigra around the world, General Atomic" >
Toutes les nations réunies dans l'utilisation pacifique de l'énergie atomique. Les pastilles grises symbolisent les centrales nucléaires qui apportent l'énergie et la paix sur terre dans une harmonie holistique.

General Dynamics (Triga around the world, General Atomic)

1960 – Erik NITSCHE

CHF 920.–

L'affiche de la Minerva

Dernière affiche de la General Dynamics en format mondial, imprimée par Roto-Sadag à Genève.

Cette affiche est restée longtemps énigmatique, jusqu'à ce que l'imprimeur de l'époque nous donne une piste et que nous retrouvions la trace d'une publication de 1803.

Elle annonce la grande rétrospective historique et scientifique présentée par la General Dynamics au Rockefeller Plaza à New York.

General Dynamics

1960 circa – Erik NITSCHE

Vendu

La Minerva,

Pour illustrer cette grande retrospective historique de la compagnie, Erik Nitsche reproduit une image extraordinaire:

"La Minerva, grand vaisseau aérien destiné aux découvertes par le professeur Robertson" comme l'écrit son "inventeur" Etienne-Gaspard Robert, peintre et illustrateur passionné des Arts et des sciences... et des "vaisseaux aériens".

Minerve était pour les romains la déesse de la guerre mais aussi la protectrice des Arts, du commerce et de la stratégie.

C'est en 1803 que Robertson dessine ce bateau fantastique porté par une Montgolfière, capable d'emporter 60 personnes et tout un matériel scientifique et d'exploration.
Cette montgolfière chauffée par une bougie géante porte un assemblage baroque de maisons, de tonneaux et de grandes échelles, sans oublier une église, une trompette avertisseur, un canon pour se défendre, un parachute dans le style de Da Vinci et une lunette astronomique.

Une grande allégorie du progrès, de la recherche et des sciences.

Toutes ces technologies sont les secteurs industriels privilégiés de la General Dynamics: L'aviation, la navigation, l'énergie, la construction, l'armement ou l'astronomie.

Erik Nitsche ne pouvait trouver mieux que cette allégorie fantastique de la technologie et de la science pour illustrer l'histoire de ce grand consortium qu'était la General Dynamics.

L'exposition de Erik Nitsche au ROCKEFELLER PLAZA à New York

4 affiches publiées pour la grande exposition retrospective de la General Dynamics, au Rockefeller Plaza.

General Dynamics "Dynamic America" 1 Rockefeller Plaza

1960 circa – Erik NITSCHE

Vendu

< Du pavillon des anciennes radios aux circuits électroniques de commutateurs transistorisés.

En rachetant en 1955 la compagnie Stromberg-Carlson (fondée en 1894) General Dynamics acquiert une longue expérience dans les télécommunications et l'électronique.


Les ancêtres du Nautilus >

Sur cette affiche Erik Nitsche reprends des dessins de 1850 à 1896 de sous-marins plus ou moins fantaisistes.

General Dynamics "Dynamic America" 1 Rockefeller Plaza

1960 circa – Erik NITSCHE

Vendu

General Dynamics "Dynamic America" 1 Rockefeller Plaza

1960 circa – Erik NITSCHE

Vendu

< Du "vaisseau aérien La Minerva" aux bombardiers à réaction B-58.


"Dynamic America, just published" >
Publication du livre Dynamic America à l'occasion de la grande retrospective historique au Rockefeller Plaza.

Photos de William Woodnut Griscom, fondateur de la Electric Boat en 1891 qui deviendra la General Dynamics en 1952 et de 2 célèbres produits de cette compagnie: un tramway électrique et un étrange "Corset électrique du Dr. Scott".





General Dynamics "Dynamic America" just published

1960 circa – Erik NITSCHE

Vendu

L'histoire de la General dynamics

Formation du groupe General Dynamic

General Dynamic a été fondée en 1952 suite à la fusion d’Electric Boat et de Canadair Ltd.
Electric Boat (créé en 1891) fusion en 1952
Electro Dynamics (fondé en 1880) fusion en 1952
Canadair (fondé en 1942) fusion en 1952
Convenir (fondé en 1908) acquis en 1954
General Atomic créé en 1955
Stromberg-Carlson (fondé en 1894) acquis en 1955
Liquid Carbonic (fondé en 1888) acquis en 1957
Material Service (fondé en 1919) acquis en 1959

Les affiches de la General Dynamics en résumé:

L'atome pour la paix

Première série, imprimée en 2 sets en 1955 et 1956:
  • 6 affiches imprimées en 1955 dans le but de promouvoir l’utilisation pacifique de l’énergie atomique lors de la conférence internationale de Genève en 1955.
  • 5 affiches imprimées en 1956.

Exploration de l’univers

Deuxième série dessinée en 1957 et 1958, afin de mettre en avant les activités de recherches de la compagnie à l’occasion de la seconde conférence internationale de Genève sur l’utilisation de l’énergie atomique à des fins pacifiques en 1958. A cette occasion, le petit réacteur nucléaire Triga a été présenté au public.

Départements Energie et produits industriels

Troisième série d’affiches imprimées en 1959 et 1960 dans le but de faire la promotion des différentes divisions de General Dynamic.


Erik Nitsche Graphic Designer

International Golf Championship Trophy and the Canada Cup, Wentworth 1956

1956 – Erik NITSCHE

CHF 620.–

Pendant sa carrière Erik Nitsche participe à de nombreuses publications d'entreprises et dessine quelques autres affiches, dont celle pour le championnat international de golf la « Canada Cup Wentworth » de 1956.


Biographie d’Erik Nitsche (1908-1998)

Erik Nitsche est né à Lausanne où il a étudié. A l’âge de 26 ans, il part pour les Etats-Unis où il fit une carrière de graphiste-designer. En 1955, il est engagé comme directeur artistique au sein de l’entreprise General Dynamics. Il crée alors une image moderne de cette société et dessine d'une manière totalement novatrice les rapports annuels et autres publications de la compagnie.
C’est à l’occasion des premières conférences de l’Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA-IAEA) de 1955 et 1958, que le graphiste Erik Nitsche a dessiné la célèbre série d’affiches pour General Dynamics.
Ces affiches feront date dans l'histoire du graphisme et du marketing.
Après 1960 il dessine des livres pour enfants.

> voir plus sur Erik Nitsche.




Sélections associées

NON, Initiative de criseSi la loi passe, contrôle de l'Etat, Votez: NONVotez OUI, Pour le bien du pays

PROPAGANDA - 120 ans d'affiches de politique suisse

ПОЧИНУ МОСКВИЧЕЙ, 1945 -1985 ВСЕНАРОДНУЮ ПОДДЕРЖКУ!РЕШЕНИЯ ХХV СЪЕЗДА КПСС— В ЖИЗНЬ!ПУСКОВЫЕ-ДОСРОЧНО В СТРОЙ !

PROPAGANDA - Affiches Sovietiques

Défrichons, cultivons la paixPour la France, versez votre orEmpêchons cela, guerre atomique

Propaganda - Affiches de Guerre - Affiches de Paix

Libérez SolidarnośćChe GuevaraOSPAAAL, Semaine Internationale de solidarité avec l'Amérique Latine, du 19 au 25 avril

Propaganda - 120 ans d'affiches de propagande internationale

IIe Jeux Olympiques d'Hiver St.Moritz 1928, la Suisse est le paradis des sports d'hiverGrenoble 1968, Xe Jeux Olympiques d'hiver, FranceGrenoble, Xth Olympic Winter Games, 1968

Affiches des Jeux Olympiques d'hiver

Kandersteg, Schweiz - Switzerland - SuisseSamoëns - Les Saix, Haute SavoieChemins de fer de l'Ouest, Sports d'hiver dans les grisons, Suisse

Affiches de Ski, vente 2018

Swissair DC-3SwissairSwissair DC-4 HB-ILU

La collection d'Affiches Swissair

Matrix, Blues ProjectRenault 16Miss Mr. Bouldoires, Boutiques Bienne

L' affiche psychédélique en Europe

Binaca, Dents saines à l'éclat de perlesMettler savonBaumann, Fraumünsterstr. 17

L'affiche Objet Sachplakat

Genève, 18e Salon International, Automobile, Moto, CycleGenève, 30ème Salon International de l'Auto, 1960Genève, 39e Salon de l'Automobile, Mars 1969

Le Salon de l'Auto à Genève

Genève et le Mont-BlancGenèveGenève, Le Salève

Les affiches anciennes de Genève

Kunsthaus Zürich, Man RayFilmpodium 1991 CinemafricaAngehrn Boxt, 1998

Prix de l'affiche suisse

Cigarettes Marocaine Vautier, 20 pièces 50 cts.Vautier Cesar, cendre blancheTabac Kisroul, Vautier

Les cigarettes Vautier par Cassandre

Cognac Pellisson, Père & CoChocolat KlausCampari. Bitter Campari, the medium Orange Peel (Jester)

Leonetto Cappiello