Menu

Jules CHERET (Chéret)

(1836 – 1932)

Fils d'un typographe, Jules Chéret réalise sa première affiche en 1858 pour l’opérette Orphée aux enfers d'Offenbach. Celle-ci connaît un véritable succès. En 1896, il ouvre son propre atelier de lithographie dans lequel il met au point l'imprimerie trichromique en utilisant seulement 2 pierres et quadrichromique sur 3 pierres. Il peint ses sujets dans un style romantique, avec des couleurs vives (rouge, bleu et jaune) en utilisant le blanc du papier de manière ingénieuse.


Ses affiches les plus célèbres montrent d’élégantes et séduisantes jeunes femmes (les Chérettes) qui font la promotion de nombreux produits tels que des voitures ou encore des expositions, des représentations au Moulin Rouge et aux soirées du «Bal de l'Opéra» ou au «Palais de Glaces».

Chéret, auquel on attribue le titre de «père de l’affiche» a créé et imprimé plus de 1000 affiches, il a été le premier professionnel de la publicité. Ses affiches, considérées aujourd'hui comme des chefs-d’œuvre, sont exposées dans de nombreux musées et sont très prisées des collectionneurs. Elles peuvent atteindre des milliers de dollars pour les meilleures d'entre elles.

Inclure les vendus

La Reine Indigo, opéra-bouffe, musique de Johann Strauss, Théâtre de la Renaissance

1875

CHF 1570.–

L'horloge, concert-promenade Champs Elysées

1876

CHF 930.–

Théâtre National de l'Opéra-Comique, "Le Portrait"

1883

CHF 830.–

Petit St. Thomas Paris, Exposition de jouets

1883

CHF 2250.–

Jean Loup

1883

CHF 970.–

Le Figaro Illustré

1885

CHF 780.–

Mam'zelle Gavroche, Opérette avec la musique de Hervé

1885

CHF 920.–

Exposition de l'Art Français

1888

CHF 930.–

Halle au Chapeaux

1890

CHF 390.–

Le Régiment, Jules Mary

circa 1890

CHF 870.–

Souvenir de l'Exposition, Musée Grévin

1890

CHF 1250.–

Alexandre Dumas, Joseph Balsamo

circa 1890

CHF 570.–

Le courrier français, supplément du Courier Français

1891

CHF 410.–

Si vous toussez prenez des pastilles Géraudel

1891

CHF 460.–

Fête de Charité, palais du trocadéro

1893

CHF 930.–

Eldorado, Music Hall tous les soirs.

1894

CHF 1570.–

Le Drame de Pontcharra, Paul Saunière

1895

CHF 870.–

PL. 13 Saxoléine, Pétrole de sureté

1896

CHF 350.–

Si vous toussez prenez des pastilles Géraudel

1896

CHF 1850.–

Saxoléine, Pétrole de Sureté en bidons plombés de 5 litres

1896

CHF 1510.–

PL. 41 Musée Grévin, Pantomimes Lumineuses

1896

CHF 490.–

Quinquina Dubonnet, Apéritif dans tous les Cafés

1896

CHF 1520.–

PL. 5 Punch Grassot

1896

CHF 390.–

PL. 25 Alcazar d'été, Lidia

1896

CHF 390.–

PL. 81 Pan a Journal of Satire

1897

CHF 190.–

PL. 93 Camille Stéfani

1897

CHF 240.–

PL. 57 Théâtre de l'Opéra, 1e Grand Bal Masqué

1897

CHF 330.–

PL. 89 Fête de Charité

1897

CHF 95.–

PL. 129 Casino d'Enghien

1898

CHF 390.–

PL. 117 Oeuvres de Rabelais, A. Robida

1898

CHF 220.–

PL. 141 Aux Buttes Chaumont, Jouets et Objets pour étrennes

1898

CHF 240.–

PL. 137 Exposition de l'Art Français sous Louis XIV à Louis XV

1898

CHF 120.–

PL. 125 Cadet Roussel

1898

CHF 220.–

PL. 109 Quiquina Dubonnet

1898

CHF 430.–

PL. 185 Aux Buttes Chaumont

1899

CHF 290.–

PL. 169 Aux Buttes Chaumont

1899

CHF 320.–

PL. 181 Le Pays des Fées, Exposition universelle

1899

CHF 160.–

Jardin de Paris, Spectacle varié, Concert

1899

CHF 2430.–

Pippermint Get dans tous les cafés, Get Frères à Revel (Hte.Garonne)

1899

CHF 2270.–

PL. 221 Grand Théâtre de l'Exposition

1900

CHF 240.–

PL. 209 Journal Le Rappel

1900

CHF 120.–

PL. 233 L'Auréole du Midi

1900

CHF 430.–

PL. 225 La Gomme, Félicien Champsaur

1900

CHF 185.–